• Voici un petit document qui peut servir à certains, à savoir le compte-rendu, ou tout du moins le fil conducteur de la réunion de parents d'élèves.

    La partie commune est transmise aux parents absents. Je demande également chaque année aux enseignants de noter le nombre de parents présents, en les faisant émarger par exemple. Et cela est également fait pour tout événement à destination des parents. Cela permet d'avoir un indicateur sur l'implication des parents.

    Le document est ici, en version modifiable biensûr !


    votre commentaire
  • Comme certains d'entre vous, je suis assidûment les pérégrinations pédago-culturo-geek de Michel sur Tilekol. Il nous a annoncé plein de bonnes nouvelles en cette rentrée, à savoir la sortie de 3 "Big packs" de Nanoug ainsi que des antifiches, des bandeaux à dessiner, des portraits et un super concours Tilekol-Nanoug qui se profile... Tilekol, c'est ICI

    Bref, je vous encourage, s'il est encore nécessaire de le faire, à suivre le cerveau très prolifique de Michel... Ca fait du bien d'ouvrir ses horizons, croyez-moi !


    2 commentaires
  • Ca y est, c'est reparti, et bien reparti. Enfin, loin de mes drôles de dames historiques. Nouvelle école, nouveau territoire, nouvelles collègues, nouveau niveau et biensûr... nouveaux rythmes !

    Alors que vous dire en ce début d'année ? J'ai découvert une nouvelle école, en milieu rural, à 40 km de mon ancienne école seulement, mais à seulement 15 minutes de chez moi... Et c'est là le vrai changement ! Donc une nouvelle école, primaire, de 4 classes, au centre d'un village de 1000 âmes, dont les élus sont aussi, pour certains, parents d'élèves... parfois représentants élus au Conseil d'école aussi. Des élus qui sont aussi présents pour se retrousser les manches pour réparer une serrure, monter des lits, aller à la déchèterie, me remplacer des chaises... Bref, une relation plutôt directe avec la municipalité, ce qui est facilitant devant l'ampleur de la tâche au sein d'une école sous la même direction depuis près de 20 ans. Depuis juillet, je fouille, je cherche, je jette, je classe, je range... tout en n'ayant pas encore toutes les réponses. 

    Mais ce serait presque trop facile sans un double niveau nouveau pour moi, la GS/CP. Certes, c'est moins physique que la gestion d'une classe de PS, mais la préparation est dense. Et les journées de classe ne me laissent pas de répit pour le travail de direction. Cela va sûrement se tasser... ou pas !

    Les chantiers sont nombreux : remettre la coopérative à l'endroit en sortant de l'association loi 1901 qui la régit avec tous les risques que cela comporte, inventorier le matériel informatique et lancer le projet d'équipement (classes mobiles, TNI...), réécrire intégralement le règlement intérieur (pour qu'il passe au 21ème siècle...), mettre à jour et appliquer les consignes de sécurité, équiper la cour maternelle de jeux et tracés divers, exploiter la parcelle de terrain qui nous est attribuée par la commune, réécrire le document de présentation de l'école, régler les problèmes de voisinage... et surtout (ré)instaurer une relation de confiance avec les parents. Il y a de quoi faire pour quelques années !

    Mais tout se fait et se fera loin de mes drôles de dames qui ont accueilli un nouveau directeur cette année et qui doivent elles aussi réapprendre à fonctionner peut-être un peu différemment, même si elles ont l'avantage de jouer à "domicile" !! Pour ma part, j'ai trouvé des collègues très accueillantes et professionnelles, et ça, c'est déjà une grande chance quand on arrive en terre inconnue ;-)

    A bientôt pour de nouvelles aventures, notamment mon examen de passage de la réunion de parents ce vendredi 19 !

     

     


    6 commentaires
  • J'avoue que cette année fut pauvre en article sur le blog et je m'en excuse. Mais il est vrai qu'entre les expérimentations diverses sur le TNI et les iPads (avec l'écriture d'un article pour les Cahiers pédagogiques), les fausses rumeurs sur la "théorie du genre", et bien entendu le psychodrame de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires (dans une commune jusqu'au boutiste dans le non respect des lois), forcément, ça occupe plus que de raison !

    Je crois néanmoins que la raison majeure est que l'Ecole de Charlie ne sera plus, car Charlie quitte l'école et ses drôles de dames pour se rapprocher de chez lui. J'ai été persuadé toute l'année de m'être préparé à cette sortie, mais il n'en a rien été et la fin a été et est toujours très douloureuse. J'ai cette désagréable sensation d'abandonner mes collègues qui m'ont tant donné et avec qui nous avons oeuvré pour redresser une école en perdition. Et en même temps, je n'avais pas d'autre alternative.

    Mais je n'aurais pas eu le droit à une fête de départ hollywoodienne : photos-dossier, calendrier, flashmob (parents, enfants, anims, dames, maîtresses), sketch... et ce, sur toute journée.

    Et maintenant ? me direz-vous. 

    J'arrive dans une école primaire, de 4 classes toujours, mais en milieu rural. Et j'aurais des GS/CP, donc une nouvelle aventure.
    Il faut que je réfléchisse à un nouveau nom et à un nouveau contenu. J'ai 2 mois pour ça maintenant ;-))

    En attendant, je vous souhaite à toutes et à tous d'excellentes vacances, tout en ayant une pensée pour la famille de la collègue d'Albi assassinée ce vendredi...

    A bientôt

     


    2 commentaires
  • "Silence radio" depuis 4 mois ne signifiait pas "vacances" ou "démission", comme vous pouvez vous en douter... même si la deuxième option m'a effleuré plusieurs fois lors de premier trimestre.

     

    Avant de rentrer dans les détails, je vais commencer par vous souhaiter une excellente année 2014, qu'elle soit plus douce et moins tourmentée et surtout qu'elle soit celle de l'accomplissement de tous vos projets.

    Je suis pour ma part encore directeur de mon école de 4 classes avec tout ce que cela implique, et bien plus encore, avec la préparation de la réforme des rythmes, la pression administrative de plus en plus forte, des classes de plus en plus difficiles et chargées, des parents plus tendus... Bref, le bonheur quoi !

    Je m'étais lancé de plus dans la préparation du cafipemf, pour lequel mon sujet de mémoire a été validé, et pour lequel mon IEN et les conseillères pédagogiques ont bien oeuvré. Mais c'était sans compter les 80km que je fais par jour, la gestion de l'école, d'une classe difficile, de l'expérimentation menée sur les tablettes en petite section, et bien sûr la vie de famille. J'ai donc décidé fin novembre d'ajourner ce projet pour me consacrer à l'école et mes collègues, mes élèves et pour mener à bien cette expérimentation que mon IEN (et l'IEN-A) suit de près...

    Voilà donc pour les raisons de mon mutisme de ces derniers mois. Je reviendrai ici partager les conclusions de l'expérimentation sur les tablettes en PS et vous en dire un peu plus sur l'année prochaine !

    Bonne rentrée et encore bonne année à toutes et à tous !


    3 commentaires