• Retour à la réalité

    Ca y est, c'est reparti, et bien reparti. Enfin, loin de mes drôles de dames historiques. Nouvelle école, nouveau territoire, nouvelles collègues, nouveau niveau et biensûr... nouveaux rythmes !

    Alors que vous dire en ce début d'année ? J'ai découvert une nouvelle école, en milieu rural, à 40 km de mon ancienne école seulement, mais à seulement 15 minutes de chez moi... Et c'est là le vrai changement ! Donc une nouvelle école, primaire, de 4 classes, au centre d'un village de 1000 âmes, dont les élus sont aussi, pour certains, parents d'élèves... parfois représentants élus au Conseil d'école aussi. Des élus qui sont aussi présents pour se retrousser les manches pour réparer une serrure, monter des lits, aller à la déchèterie, me remplacer des chaises... Bref, une relation plutôt directe avec la municipalité, ce qui est facilitant devant l'ampleur de la tâche au sein d'une école sous la même direction depuis près de 20 ans. Depuis juillet, je fouille, je cherche, je jette, je classe, je range... tout en n'ayant pas encore toutes les réponses. 

    Mais ce serait presque trop facile sans un double niveau nouveau pour moi, la GS/CP. Certes, c'est moins physique que la gestion d'une classe de PS, mais la préparation est dense. Et les journées de classe ne me laissent pas de répit pour le travail de direction. Cela va sûrement se tasser... ou pas !

    Les chantiers sont nombreux : remettre la coopérative à l'endroit en sortant de l'association loi 1901 qui la régit avec tous les risques que cela comporte, inventorier le matériel informatique et lancer le projet d'équipement (classes mobiles, TNI...), réécrire intégralement le règlement intérieur (pour qu'il passe au 21ème siècle...), mettre à jour et appliquer les consignes de sécurité, équiper la cour maternelle de jeux et tracés divers, exploiter la parcelle de terrain qui nous est attribuée par la commune, réécrire le document de présentation de l'école, régler les problèmes de voisinage... et surtout (ré)instaurer une relation de confiance avec les parents. Il y a de quoi faire pour quelques années !

    Mais tout se fait et se fera loin de mes drôles de dames qui ont accueilli un nouveau directeur cette année et qui doivent elles aussi réapprendre à fonctionner peut-être un peu différemment, même si elles ont l'avantage de jouer à "domicile" !! Pour ma part, j'ai trouvé des collègues très accueillantes et professionnelles, et ça, c'est déjà une grande chance quand on arrive en terre inconnue ;-)

    A bientôt pour de nouvelles aventures, notamment mon examen de passage de la réunion de parents ce vendredi 19 !

     

     


  • Commentaires

    6
    Ptitetribue
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 23:09
    Ptitetribue

    Wahou ! Un super challenge ! Ca ne doit pas être facile mais tellement motivant et enrichissant qu'il n' y a pas de raison que ça ne roule pas ;)


    Bonne continuation (dans quelle région es-tu ?)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Chris
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 19:21

    Ah ben tiens c'est super rigolo, j'ai écrit le même article que toi à quelques mots près à la rentrée 2012. Je reprenais la direction d'une école rurale où tout était à faire comme toi (coop, règlement qui était inexistant et que l'on a validé que cette année d'ailleurs, exercices de sécurité mais tout n'est pas encore à jour, PPMS, cour à rendre jolie... et surtout gros travail relationnel pour réapprivoiser les familles et les faire revenir vers l'école...Rangement ENORME et "jetage" maximum...si tu avais vu le b...bazard!!!!) La grosse différence avec toi c'est que cette école était sans direction fixe depuis plusieurs années mais sous différents PE débutants de passage pour 1 ou 2 ans alors pas trop à jour mais ils faisaient ce qu'ils pouvaient. C'est une espèce de défi pour moi de tout remettre à jour et franchement on avance bien. Et tu sais, au moins quand tu fais quelque chose, ça se voit! J'aime beaucoup travailler ici, c'est enrichissant et valorisant. Je me sens bien. Des collègues très sympa, une municipalité ouverte mais faut pas aller trop vite, des parents reconnaissants et très contents de voir l'école bouger... Ne te mets pas trop la pression, et fixe toi des objectifs à atteindre par année. Tu peux pas tout faire en un mois de rentrée. Allez, bon courage et belles réussites. 

    4
    nadjejda
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 18:04

    bon courage pour cette année qui s'annonce palpitante et sans ennui

    3
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 08:41
    Michel "Tilekol

    Il est passé par ici, il repassera par là... Qui ça, le furet ?

    Non, pas exactement... Le fureteur du concours 2014...

    http://familyandcoblog.wordpress.com/2013/05/26/livrets-de-lecture-niveau-serie-rose-montessori/

    2
    Dimanche 21 Septembre 2014 à 11:11

    Oui tu as raison... On oublie vite d'ailleurs qu'au début c'est un peu (beaucoup) galère ! J'espère que tu vas bien en tout cas ;-)

    1
    vihyko
    Lundi 15 Septembre 2014 à 16:12

    bon courage, la première année est toujours un peu galère, faut "faire son trou" !! surtout quand il est plein de poussière , lol !!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :